LES EVALUATIONS TRADITIONNELLES DISPARAISSENT DES 2019-2020 !

Les évaluations doivent être des outils pédagogiques et non des buts. Même si l’évaluation est obligatoire en application du décret du 02 juin 1998 régissant l’enseignement artistique à horaire réduit (ESAHR), elle est aussi et surtout un droit pour chaque élève, le droit d’apprécier sa propre évolution, sa progression, l’acquisition ou pas de compétences fixées dans le cadre des cours. 
Et si le goût de l’effort et du dépassement de soi sont des valeurs que nous défendons, la compétition « gratuite » n’est pas cultivée à l’ABH. Nous donnerons donc notre préférence à une saine émulation entre élèves.
Les évaluations doivent donc se faire en cohérence avec le projet éducatif, pédagogique et artistique de l’Académie et la manière d’apprécier l’évolution et le travail de l’élève appartient exclusivement à l’établissement.

C’est la raison pour laquelle les évaluations traditionnelles font place aux moments « rencontres » dès 2019-2020 ! 
Ces moments se veulent être de véritables concerts mêlant tous les cours de base du domaine artistique par fin de cycle d’étude (débutant, élémentaire, intermédiaire et avancé) beaucoup plus valorisants et enrichissants pour tous!

Pourquoi?
Parce que l’ABH souhaite donner un sens au plaisir de jouer, chanter et danser et non un sens au stress d’une évaluation ou pire encore au stress d’un examen!
Parce que l’ABH prône le progrès et non la réussite.
Parce que contrairement à l’enseignement obligatoire, l’échec scolaire n’existe pas dans l’ESAHR tant que l’élève progresse et cela peu importe la vitesse à laquelle il progresse.
Cette conception doit être intégrée dans l’esprit de tous !
Parce que l’ABH souhaite des élèves responsables, acteurs et observateurs de leur investissement et progrès. 
Parce que l’ABH se veut être un lieu d’apprentissage et de découverte artistique, mais aussi un lieu de partage et d’échange.
Parce que l’ABH donne la chance à tous de pratiquer un art musical ou chorégraphique et n’encense à aucun moment l’élitisme. 

Apparition de la note d’intention pédagogique (NIP).
Véritable cahier des charges à remplir et à respecter par l’élève et le professeur, il se présente sous différentes formes actuellement en fonction des cours mais mentionne à chaque fois les contenus et matières à apprendre. 
Une NIP complètement validée est la seule accessibilité au cycle suivant.
Il existe donc 4 notes d’intention pédagogique permettant l’accès au cycle élémentaire, au cycle intermédiaire, au cycle avancé et à la fin des études.
Celles-ci figureront à titre informatif sur les pages du site de chaque cours de base.

Le carnet de points et le bulletin font place à un livret pédagogique de l’élève, dans lequel le professeur notera en janvier et en juin les compétences acquises, en cours d’acquisition,  les conseils pour y parvenir, ainsi que les commentaires du conseil de classe .
Dans les années intermédiaires, le professeur commentera et prodiguera conseils afin de faire évoluer la NIP de l’élève.
En fin de cycle, une appréciation globalisant le travail de l’année et la prestation en public (« Moment Rencontre ») sera attribuée par le conseil de classe et d’admission.

Les cycles d’études
Si une année scolaire a toujours un sens administratif, il faut considérer l’accès au cycle d’étude suivant (référence à une NIP) comme le  moment important dans la carrière de l’élève. La durée d’un cycle d’étude dépend de l’évolution de la NIP et du temps nécessaire à sa validation complète.

Information:
Les moments rencontres sont destinés aux élèves de tous les cours de base (formation instrumentale et vocale), qui souhaitent accéder au cycle d’étude suivant.
Le but de ces moments c’est… la rencontre… avec… un public…avec d’autres élèves… avec d’autres disciplines… avec d’autres parents… avec des amis…Faites tous pour tous de ce moment un moment unique, privilégié  par votre présence et non par un départ anticipé. Les stars de l’ABH  sont les élèves, nos élèves et vos enfants. Merci d’y penser pour eux.
Les absences  à ces moments rencontres ne sont tolérées que si l’élève fournit une attestation officielle (scolaire, médicale ou autre)voir ROI